marque normandie bois buche
marque haute basse normandie bois buche

Le bois de chauffage, une énergie renouvelable

Dans le monde, la moitié du bois exploité quotidiennement sert à fournir de l’énergie, notamment pour la cuisson des aliments. Il représente 10 % de l’énergie totale consommée sur la planète.

En France, cette part est de 5 %, soit l’équivalent de 8 millions de tonnes de pétrole annuellement. Ce combustible est utilisé à 80 % par des particuliers, le reste servant à alimenter des chaufferies collectives ou des industries valorisant d’abord leurs propres déchets de bois. En forêt, cinquante millions de stères sont exploités annuellement à des fins énergétiques. Presque une maison individuelle sur deux possède un moyen de chauffage au bois, pour un besoin moyen annuel de 8 stères.

Ceci fait de la France le premier consommateur de bois énergie en Europe. représentant 51 % des énergies renouvelables de notre pays, le bois se situe devant l’hydroélectricité fournie par les barrages EDF.

La demande de combustibles bois est de plus en plus forte encouragée par la flambée du prix des énergies fossiles (fioul, gaz) et les politiques publiques en faveur des énergies renouvelables (crédit d’impôt, subvention des collectivités locales, etc.).

De plus, l’usage du bois comme combustible est sans effet sur le réchauffement climatique car sa combustion est neutre vis à vis de l’émission de CO2, principal gaz à effet de serre, puisqu’elle ne fait que ré-émettre dans l’atmosphère le CO2 qui a été absorbé pour la croissance des arbres. Il faut cependant vérifier que le renouvellement des plantations se fasse en correspondance avec ce qui est consommé.

foret normande
bilan carbone

Le bois une énergie saine :
- D’abord parce qu’il s’agit d’une énergie renouvelable propice à un développement durable,
- Etant produit localement, son transport ne génère pas de consommation de produits polluants,
- Il ne contribue pas à l’effet de serre car le CO2 qui est dégagé lors de sa décomposition correspond au CO2 qui a été consommé pendant la croissance de l’arbre,
- La consommation du bois comme énergie contribue enfin à l’entretien des forêts et de nos paysages!

Pour plus d'informations :

Téléchargez le guide "Le chauffage au bois" de l'ADEME

hautHaut de page

     puce Une surface en augmentation

Depuis les deux derniers siècles, la surface forestière française a pratiquement doublé. En effet, le prélèvement forestier annuel est inférieur à l’accroissement naturel donc le capital forestier augmente et par conséquent la ressource est préservée. Le bois peut-être considéré comme une énergie renouvelable.

accroissement foret

En France, on récolte chaque année moins de bois qu'il n'en pousse :
elle s'accroît de 90 millions de mètres cube alors que l'on en récolte 55 millions de mètres cube.

hautHaut de page

     puce Une énergie peu onéreuse

Comparaison du prix des différentes énergies (en centimes d'euro par kWh) :
Prix indiqués dans le cadre d'une utilisation pour le chauffage principal

Source : Ministère de l'Ecologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire.

hautHaut de page

     puce Eco-certification

Afin de promouvoir la gestion responsable des forêts mondiales, c'est-à-dire une « gestion écologiquement appropriée, socialement bénéfique et économiquement viable » a été mis en place des labels comme PEFC (Programme Européen des Forêts Certifiées).

pefc

hautHaut de page

     puce Label Flamme Verte

logo flamme verte

« L’objectif est de promouvoir la mise sur le marché d’appareils de chauffage domestiques au bois performants sur les plans énergétique et environnemental »

Ce label s’inscrit dans une démarche volontaire d’amélioration continue. Les constructeurs de ces appareils, conscients de la nécessité d’un développement efficace des énergie renouvelables, ont souhaité s’engager en 2000 auprès de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) en signant la charte de qualité Flamme Verte.

Celle-ci prévoit d’une part, une meilleure relation de confiance avec les distributeurs, les installateurs, et les sociétés de services ainsi qu’une information claire et accrue du consommateur. D’autre part, elle prévoit que les appareils labellisés respectent des performances énergétiques et environnementales de plus en plus exigeantes chaque année.

hautHaut de page

     puce Qualibois : le label des installateurs de chaudières bois énergie

qualiboisQualibois est un dispositif qualité d’installation d’appareils de chauffage bois énergie créé en 2007. Aujourd'hui, on dénombre près de 700 installateurs ayant adhérés à ce dispositif.

Ce  label de qualité et de confiance a pour objectif de promouvoir les appareils domestiques de chauffage bois énergie, diffuser de bonnes pratiques d'installation, développer la qualité de services associés à l'équipement bois énergie (conseils, SAV...), guider les particuliers vers des professionnels qualifiés.

En effet, choisir un installateur Qualibois, c'est s'adresser à un professionnel qui possède les compétences nécessaires à la prescription et l'installation d'une chaudière bois énergie, s'engage dans une démarche qualité reconnue et préconisée par les pouvoirs publics (ADEME, Région et autres collectivités locales), justifie des assurances obligatoires (responsabilités civile et décennale).

Quelle installation bénéficie du label ?

Le label Qualibois désigne une installation de qualité pour les systèmes de chauffage issus de la filière bois énergie. Sont concernées par ce label, les chaudières manuelles et automatiques de puissance inférieure à 70 kW, alimentées par les biocombustibles suivants :
- bûches,
- plaquettes,
- granulés,
- autres combustibles bois énergie conditionnés.

Démarche volontaire, le référencement Qualibois vise à accompagner le développement du marché bois énergie français, tout en favorisant l'émergence d'une filière professionnelle qualifiée, reconnue et compétente.

hautHaut de page

 

professionsbois
region basse normandie
ademe
ministere alimentation agriculture peche
Mentions légales